Scène 3

Publié le par Violaine

Cette scène avait été écrite par Guillaume.
Quatre groupes différents sont sur scène. 
Sur le devant de scène à cour, le 1er groupe est composé de Julie, Amanda, Sylvie et Laure. Chacune explique ce qu'elle fait dans la vie. Sylvie est femme au foyer. Elle élève sa fille tandis que son mari Stéphane travaille. Amanda est attachée de presse. Elle propose à Laure, actrice ratée, de l'aider à trouver du boulot. Julie est conseillère conjugale. Apparemment les quatre jeunes femmes sont épanouies, seule Sylvie est maussade.

En fond de scène, Martin, Thomas et Stéphane discutent. Martin essaie de comprendre comment Thomas a pu devenir curé. Lui-même est facteur. C'est un peu le bout-en-train du groupe. Il reste vague sur ses relations amoureuses. Stéphane lui est un homme comblé.

Raoul, (qui fait partie du 3ème groupe composé de Sandrine, JP, Florence et Fred) interrompt tout le monde pour porter un toast à la naissance de Pierre, le fils de JP et Sandrine. Tout le monde lève son verre puis l'action se concentre sur ce groupe. JP est VRP. Raoul sans emploi. Eux deux commencent à se disputer, mais Sandrine les arrête. Celle-ci est infirmière. Raoul fait remarquer qu'aucun des deux nouveaux parents n'a beaucoup de temps pour s'occuper de leur enfant.

La pièce se concentre alors sur le quatrième groupe composé de Clara, Eve et Suzon, assises sur le canapé. Eve tente d'inciter Suzon à se convertir au Feng-Shui, mais cette dernière la rembarre brusquement.

Fred les interrompt à nouveau, afin de porter un toast à Christophe. La tristesse est sur les visages de tout le monde. Mais qui est donc Christophe?

Eve et Suzon expliquent que c'était un accident ce qui est arrivé à Fred. Gwen sort à ce moment là de la cuisine. Clara l'aborde aussitôt pour lui parler de sa cuisine. Clara explique ensuite qu'elle est éducatrice spécialisée.

La lumière s'éteint brusquement. Quand quelqu'un trouve l'interrupteur, Martin est allongé, inconscient, sur le devant de la scène. Tout le monde s'approche pour essayer de voir comment il va. Mais celui-ci se relève brusquement en riant.

Publié dans Année 2005-2006

Commenter cet article