Petite présentation donnée à l'Asso

Publié le par Violaine


Présentation de l’atelier Feu Monsieur de Marcy
de Max Régnier et Raymond Vincy
 
 
 
 
L’année dernière la plupart d’entre nous avions travaillé ensemble sur la mise en scène de l’Assemblée des femmes d’Aristophane. Cette année nous avons décidé de nous atteler à une pièce d’un genre différent. Feu monsieur de Marcy est une pièce comique qui se déroule dans les années 50. Des amis se réunissent de temps à autre le soir pour faire du spiritisme. Ils ont coutume de parler à M. de Marcy, baron décédé deux cent deux ans plus tôt et ancien propriétaire de la maison. Un soir, un ami prête aux nouveaux propriétaires un livre qui permet de faire revenir les esprits sous forme charnelle. Or, après avoir réussi à faire apparaître le baron, les adeptes de spiritisme ne savent pas comment le renvoyer dans l’autre monde.
Cette pièce comique va nous pousser à dépasser nos limites sous le plan technique. En effet outre le nombre important d’objets nécessaires sur scène, il se trouve que ces objets devront bouger seuls – ou plutôt sous la pression des esprits telles que la femme de M. de Marcy ou encore de sorcières et esprits malveillants. Nous devrons aussi travailler énormément sur le texte qui est très long et fastidieux et qui devra sûrement subir des coupes.
 
Les séances se dérouleront en deux temps. Tout d’abord un temps de travail de jeu, de déplacements, d’exercices de voix et de respiration. Puis dans un second temps nous distribuerons les rôles puis découperons le texte avant de voir les détails techniques tels que les décors et les costumes.
 
Suffisamment d’acteurs sont déjà inscrits. Néanmoins, nous recherchons des personnes intéressées pour s’occuper de nos costumes, décors et lumières ! Cet atelier est ouvert à tous et à toutes, étudiants de Rennes II ou d’ailleurs.
 
N’hésitez pas à me contacter pour toutes questions !
 
Violaine Janeau
 
 
Acteurs : COMPLET
Responsable lumières : 1 poste
Costumiers : 1 à 3 postes
Décors : 1 à 3 postes
 

Publié dans Année 2007-2008

Commenter cet article